Mesut Ozil, 32 ans, est en train de vivre un enfer chez Arsenal, club chez qui il pensait entamer sa 8e saison.

Le Champion du Monde 2014 n’a pas été inscrit dans le groupe qui disputera l’Europa League et la Premier League, et les raisons demeurent floues.

En décembre 2019, Mesut Ozil avait défendu sur Instagram ce qu’il appelait un massacre des Ouigours, une communauté musulmane en Chine, en écrivant « Des corans sont brûlés… des mosquées détruites… les écoles islamiques interdites… des intellectuels religieux tués les uns après les autres… Des frères envoyés par la force dans des camps ».

Tout d’abord, on a évoqué le fait qu’il n’aurait pas accepté de baisser son salaire par temps de Covid, puis une nonchalance au niveau des entraînements a été annoncée par les médias britanniques, mais les raisons semblent toutes autres.

En décembre 2019, Mesut Ozil avait défendu sur Instagram ce qu’il appelait un massacre des Ouigours, une communauté musulmane en Chine, en écrivant « Des corans sont brûlés… des mosquées détruites… les écoles islamiques interdites… des intellectuels religieux tués les uns après les autres… Des frères envoyés par la force dans des camps ».

Une déclaration qui a fâché Pékin, et la Chine avait déprogrammé la rencontre Arsenal – Man chester City, et retiré son maillot des ventes sur ses terres.

Une situation qui ne pouvait qu’affecter Arsenal, économiquement, et le choix aurait été vite fait de la part de la direction du club anglais…