Accusé par l’instance européenne d’avoir enfreint les règles d’anti dopage à l’occasion d’un contrôle réalisé en octobre dernier, André Onana est suspendu un an.

« La commission disciplinaire de l’association européenne de football UEFA a imposé une suspension de 12 mois à André Onana pour violation des règles d’anti dopage. Après un contrôle «hors compétition» le 30 octobre de l’année dernière, la substance Furosémide a été trouvée dans l’urine du gardien. La suspension est effective à partir d’aujourd’hui et s’applique à toutes les activités de football, nationales et internationales », indique l’Ajax Amsterdam dans son communiqué

La direction du club néerlandais va de son côté faire appel de cette décision devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). L’Ajax plaide une erreur. En effet, le gardien camerounais formé à la Masia ne voulait pas se doper intentionnellement.